Ellipsographe à anti-parallélogramme

Cet instrument présente un quadrilatère articulé ABCD (un anti-parallélogramme), dont les côtés opposés AB et CD sont les côtés non parallèles d'un trapèze isocèle (ABDC) et les deux autres côtés, AD et BC, sont les diagonales de ce trapèze. Un des côtés de longueur petite, par exemple AB, est fixé au plan. Si le point D pivote autour de A (ou le point C autour de B), alors le point P qui est obtenu comme l'intersection des cotés grands, décrit une ellipse dont les foyers sont les points A et B et le grand axe a longueur égale à celle de AD. L'axe de symétrie de l'anti-parallélogramme est tangent à l'ellipse en toute position P.

 

Simulation avec Cabri-géomètre